Premier pâturage

10. Juil., 2018

Nous avons emmené notre petite troupe dans le verger pour la première fois... La découverte de nouveaux horizons en images.

A 3 semaines...

10. Juin, 2018

Riri, Fifi, Loulou, Donna et Della vont très bien! On voit se dessiner les premières plumes...

Au bout de deux semaines...

3. Juin, 2018

Les petits grandissent vite! Après 15 jours seulement, le cou s'est allongé, ils mangent et dorment beaucoup, se disputent aussi de temps en temps. Ils sont curieux et les caractères se dessinent: Le dominant, le timide, la curieuse, le maladroit, la tête en l'air...

Naissance de Riri, Fifi, Loulou, Donna et Della!

19. Mai, 2018

Quelle surprise d'entendre de petits sons ce 19 mai dernier! Nous avons entraperçu deux petites têtes et dès le lendemain matin, la petite famille est sortie au grand complet... Petit partage en images...

Des nouvelles de notre couple d'oies normandes

28. Oct., 2017

Voilà plus d'un an que Donald et Daisy font partie de la famille. Nous nous sommes apprivoisés au fil des mois: nous avons appris à nous connaître et nous respecter mutuellement. Nous les avons observées évoluer au sens propre du terme: de l'enfance, en passant par l'adolescence et l'âge adulte. Chaque étape de leur croissance a connu des évolutions dans leur comportement.
Il est très intéressant de constater que cet animal a la capacité d'apprendre continuellement: très observateur et curieux, il nous suit, il reproduit nos gestes, s'intéresse aux objets que l'on touche, aux plantes que l'on taille (il taille avec nous!). L'oie est également un animal très expressif, tant dans ses gestes que dans sa voix! On observe facilement son état d'esprit en fonction du positionnement de son corps et de sa tête: l'inquiétude, la joie (ça remue la queue, une oie! si! si!), le contentement, l'agressivité ou l'agacement.
Il est aussi très territorial, s'il accepte que les membres de la famille s'introduisent sur le terrain, le chat et le chien sont rapidement renvoyés sur la terrasse... Faut pas pousser non plus!
Il n'y a pas que le plumage qui différencie le mâle de la femelle, mais aussi leur caractère!
Donald est fier, intelligent, doux et communique beaucoup.
Daisy est joueuse, peureuse et un peu brute!
Leur plus grand bonheur hormis la pomme, les graines et l'herbe?
L'eau, bien sûr! Rien de plus agréable que de les observer faire les fous dans le bassin!
La période de couvaison est particulière également. Les comportements changent énormément.
Bien que Daisy ait pondu 24 oeufs (il n'est pas rare que la première couvée d'une jeune femelle soit chaotique), aucun n'a éclos. Nous aurions pu tenter la couveuse mais nous avons finalement décidé de laisser faire la nature. Si cela n'a rien donné, c'est qu'ils n'étaient pas encore prêts.
Durant cette période, Donald n'entre plus dans la cabane et reste éveillé toute la nuit. Daisy devient invisible et ne sort pratiquement plus pendant 35 jours. Nous allions la nourrir tous les jours à la main, pour qu'elle ne dépérisse pas. Donald surveillait de près nos intrusions auprès de sa femelle mais il avait confiance et nous laissait faire. Au bout des 35 jours, Daisy a commencé à sortir plus souvent, était-elle lassée ou consciente que la couvée ne donnerait rien? Nous en avons profité pour lui enlever petit à petit ses oeufs, le plus discrètement possible. La transition s'est finalement bien passée.
A suivi la période de mue, très impressionnante également: en quelques jours, ils perdent leurs plumes et n'ont quasiment plus d'ailes. Ils restent alors cachés sous les feuillages, deviennent très discrets, conscients de leur état de faiblesse.
Tout est rentré dans l'ordre à présent et nous profitons pleinement de notre cohabitation. Heureux de nous voir, ils "chantent" (si on peut appeler cela un chant!) et viennent vers nous en courant. Leur compagnie est vraiment très agréable et nous apporte beaucoup.
Si nous devions donner des conseils en quelques mots pour rendre heureuses des oies: douceur, respect, herbage et beaucoup d'eau!

Intrusion dans la maison!

En route pour le pâturage!

24. Sept., 2016

Nous avons testé aujourd'hui notre enclos à pâture. Il faut avouer que nous sommes un peu perturbés par le changement d'environnement mais l'apparition de pommes au pied du fruitier nous fait tout oublier! Et puis, nos maîtres ne sont pas bien loin!

Petit journal de Donald et Daisy

4. Sept., 2016

Ici, tout va bien, nous grandissons et profitons de la fin de l'été. Nous sommes de plus en plus proches de nos maîtres et les laissons nous caresser. Nos journées sont rythmées par le travail de tonte, les sucreries comme les pommes, les pastèques ou la salade (croquante de préférence!), et la baignade pour la détente et le jeu. Bref, la vie est belle!
On nous prépare un enclos à pâturage pour que nous changions un peu d'air, nous verrons bien si nous allons apprécier!

Nous voilà arrivées en Alsace!

16. Juil., 2016

C'est après avoir étudié les différentes races d'oies que l'association a décidé de porter son choix sur les oies de Normandie.
En effet, cette race ancienne a été abandonnée par les éleveurs après la seconde guerre mondiale au profit d'oies plus grandes et donc plus rentables pour leur viande et a ainsi failli disparaître.
Les oies de Normandie ont cette particularité d'avoir un mâle et une femelle de couleur différente.
A l'origine, elle était utilisée dans les vergers pour nettoyer la base des arbres fruitiers des parasites et champignons et se délectait également des fruits véreux tombés au sol.
Par ailleurs, l'oie a cette qualité d'être une excellente tondeuse écologique.
De nature docile, elle ne s'attaque pas à l'homme et est très rustique.
Elle semblait donc toute indiquée pour jouer un rôle dans nos vergers.
Nous avons pris contact avec un éleveur passionné et spécialisé dans les races anciennes.
C'est donc à la ferme de la Grenouille d'Or, à Guipel, en Ille-et-Vilaine que nous nous sommes rendus pour l'acquisition de notre couple.
Nous avons passé un moment inoubliable avec des personnes passionnées qui ont eu coeur de nous transmettre leurs connaissances afin que nos oies passent des jours paisibles en Alsace.
Après 8 heures de trajet sans encombre, nous avons ramené notre petit couple à Walheim en prenant soin de leur installer un petit coin douillet.
Encore un grand merci à Bertrand Bizien, son fils et son épouse pour leur accueil.

La maison des oies

Une maison fabriquée par notre charpentier attitré, Eric Siberlin (à droite, sur l'image)

Améliorations

Un peu d'huile de lin et la pose d'un revêtement pour l'hygiène...

Nid douillet

Et voilà une maison fin prête pour accueillir notre couple en toute sécurité.

Donald et Daisy

Bienvenue à notre petit couple, Donald (en blanc) et Daisy (en gris et blanc)

Découverte du nouveau territoire

Sympa, la terrasse!

Il fait chaud en Alsace!

Une petite pomme pour nous?

La Ferme de la Grenouille d'Or

Si vous êtes intéressés par l'acquisition d'oies de Normandie, nous vous conseillons vivement de suivre ce lien en cliquant ici